25 août 2009

Aurillac 2009.

Du 19 au 22 août 2009 a eu lieu à Aurillac (Cantal) le Festival de Rue. Pour le blog ROLLMOPS, j'ai mené mon enquête et je me suis tout naturellement rendu sur place (samedi 22 août).

festival_aurillac_2009

Ce Festival n'en est pas à son premier coup d'essai. Il possède une renommée régionale, nationale et même -n'ayons pas peur des mots- une renommée internationale. J'en veux pour preuve la programmation avec des troupes venues d'horizon lointain. Comme bon nombre de festival de qualité, vous pouvez payer votre entrée pour voir et découvrir des spectacles originaux ; mais vous pouvez aussi profiter du "festival OFF", ouvert à tous, gratuit et qui se déroule dans les rues et les avenues du centre d'Aurillac. Acteurs et actrices confirmés (ou pour un jour, le temps du festival), musiciens, clowns, jongleurs, danseurs, graphistes... ils sont tous à portée de mains (et d'oreilles !), prêts à vous faire, rire, voyager, surprendre le temps de leur "set".

PICT0223

Le centre ville étant bloqué à la circulation, les rues grouillent d'une foule chapeautée (beau soleil du mois d'août), colorée, diverses et variées (papi, mamie et "Oscar" le teckel croisent sans problèmes les "Punks à chien" qui croisent à leur tour un concentré de "néo-baba-cool" des temps modernes qui évitent de justesse une famille nombreuse d'aoûtien au look typiquement "beauf" -c'est ce que j'appelle la "French Touch" !). Bref. Tout va pour le mieux en terre "cantalienne". "Et les spectacles ?" me direz-vous ? Difficile d'apprécier à sa juste valeur ne serait-ce qu'une seule représentation. Pour ma part, il y en a trop ! Ensuite, je suis d'un naturel flâneur. Donc, j'attrape ic ou là des moitiés de représentation voire, des fins de prestation !

PICT0240

Agrippine sur son char romain avec un texte original et humouristique

En revanche, j'ai eu le coup de coeur pour des musiciens, des fanfares qui attirent plus facilement le chaland grâce au son. Là, pour le coup, face aux guitares ou aux cuivres, les voix ont dû mal à se faire entendre.

PICT0227

PICT0229

PICT0234   PICT0233

Numéro d'équilibriste réalisé au son d'une guitare rock ; je n'ai malheureusement pas retenu le nom de ce duo humouristique très "pro". Désolé !!!

Au détour d'une place, en remontant une rue commerçante, je croise la route du groupe SPACE YAOURT, bien connu de mes collègues "rollmopsien". Le rock toulousain s'exporte jusqu'en terre auvergnate !!! Excellente prestation malgré la chaleur...

PICT0246

PICT0244

PICT0250 PICT0251 PICT0242

14H00. Le soleil tape fort !! Et la foule se pressent aux comptoirs des bistrots. Les rues deviennent calmes et moins grouillantes. Sur la grande espalnade de la ville, bloqué de part et d'autre par les gigantesques statues des enfants du pays (un militaire - un général d'Empire, Delzons- et un pape -Sylvestre II), c'est la cohue. Dos à dos, les stands sont bondés ; d'un côté, tout pour la bouffe ; de l'autre, tout pour le commerce (fringues, bijoux, tissus, papiers à rouler, instruments de musique, babioles, gadgets et autres "ramasse-poussière"). Pour ma part, mon estomac prend la direction des opérations : MANGER ! Une belle barquette aligot saucisse fera l'affaire ; histoire d'étancher la soif, je me rince le gossier avec un produit local : l'Auvergnat Cola ("Fai tot petar miladiu !!!"). Très bon, sans rire ! Avec un petit goût de gentiane...

Après ce frugal repas issu du "pays", je retourne dans la ville pour aller écouter et apprécier une fanfare qui nous vient de Haute-Savoie : Potin de Fanfare. Pour en savoir plus, je vous invite à découvrir leur site ainsi que leurs différents spectacles : www.histoiredefamille.com

PICT0253

PICT0267 PICT0255 PICT0260

PICT0279 PICT0259

Splendide découverte ! Non seulement, ce sont d'excellents musiciens mais en plus ils sont d'excellents comédiens (tout est dans le mouvement, les mimiques, la gestuelle). Chapeau bas !

L'après-midi me réserve une autre découverte avec une autre fanfare, évoluant dans un style différent : LES TRAINE-SAVATES.  Là, pour le coup, je reste scotché par leur prestation. 11 musiciens, 4 danseurs de Hip-Hop le tout sur une musique originale très groovy relevée par une sauce Funky !! Du grand art ! Et je ne suis pas le seul à adhérer à ce collectif venu de la ville de Niort (Deux-Sèvres). La foule devient un peu plus dense, un peu plus compacte. Tout le monde tape des mains, se trémousse et ne sais plus où regarder car cela va très vite. Même les musiciens ont la bougeotte et n'hésitent pas à danser pour le plus grand plaisir des spectateurs. C'est l'euphorie !!!! Photos, vidéos et extraits musicaux sur leur site :
www.fanfare-trainesavates.com Vous pouvez aussi faire un saut sur leur Myspace en cliquant .

PICT0285

PICT0283

PICT0291

Avec leur tenues colorées, les Traine-Savates attirent l'oeil ; mais c'est avec leur musique et leur danseur qu'ils attirent les foules. Yeah ! Baby, yeah !!!

J'ai terminé la journée en allant écouter un "Titi parisien", tout seul avec sa guitare en bandoullière, tout seul dans une cour du vieil Aurillac, tout seul avec ses chansons face à une vingtaine d'auditeur. Excellente compagnie que celle d'ALEXIS pour clôturer la journée. Une guitare, des textes contemporains, soignés et déjà joliement travaillés, çà fleurait bon les caves concerts de Paname... Il y a du Brassens et du Ferré dans ce "Titi" là !!!
Son site, c'est ici ; pour le Myspace et écouter quelques uns de ses titres, c'est par là-bas !

Voilà. C'est tout pour aujourd'hui.

Posté par rollmops1 à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Aurillac 2009.

Nouveau commentaire